Module de Systèmes d’Information Géographique


 

Introduction - Introduction aux SIG

Les zones côtières sont des régions complexes. Du point de vue physique, elles sont dynamiques, elles sont sujettes à de multiples demandes en ressources, elles sont porteuses de risques pour les populations, et elles sont écologiquement très importantes. Les côtes de l’Europe Centrale et de l’Est sont confrontées à des défis particuliers quant à la gestion des ressources et du milieu naturel , notamment en rapport avec l’accroissement de la population, de la pression sans cesse croissante du tourisme, de la restructuration économique, et des impacts de la pollution. La complexité des zones côtières rend leur gestion difficile, cependant, une information de bonne qualité et actualisée peut aider à prendre les bonnes décisions. Ceci donne une importance particulière à la gestion de l’information dans la prise de décision sur les zones côtières.

Les Systèmes d’Information Géographique (SIG) sont des systèmes d’aide à la décision, qui peuvent être utilisés dans la gestion des ressources spatiales. Les SIG reflètent beaucoup des principes sous-jacents de la gestion intégrée des zones côtières (GIZC), les SIG sont interdisciplinaires, holistiques et facilitent l’intégration des données et des enjeux . Les SIG sont considérés de plus en plus comme un outil clé dans la préparation, la livraison et le suivi des programmes GIZC. L’utilisation des SIG dans les programmes GIZC a de nombreux avantages, en particulier:

  • Une technologie commode de stockage et de gestion de grands ensembles de données spatiales.
  • Un outil efficace pour identifier les situations et rapports spatiaux
  • Une méthodologie reconnue pour assister à la prise de décision
  • Un mécanisme pour la production de cartes de haute qualité

Plus généralement, les SIG peuvent favoriser une meilleure utilisation de l’information dans les décisions de gestion. Exemple: dans un programme de gestion côtère dans les golfes de Strymonikos et Ierissos, en Grèce, il a été recommandé que "une bonne connaissance des caractéristiques environnementales, sociales, économiques et administratives de la zone est l’indispensable première étape dans la planification de la gestion intégrée et du développemnt durable" (Voir l’exemple pratique de Strymonikos)

Parmi les utilisations spécifiques des SIG dans les programmes de gestion intégrée de la côte, on note:

  • La cartographie des conflits
  • La planification du développement
  • L gestion des risques
  • L’évaluation d’impact environnemental
  • La participation du public

En fait, le SIG peut être utilisé dans toutes les situations ou la donnée spatiale est importante.

Cependant, les SIG ont des problèmes qui leur sont propres et qui doivent être abordés par leurs utilisateurs, pour éviter les analyses erronnées. Parmi ces problèmes, il y a:

  • La collecte de données spatiales exactes
  • Le choix du format des données
  • L’entrée des données dans le SIG
  • Le maintien de la qualité des données
  • L’intégration du SIG dans le processus de prise de décision
Les SIG ont donc beaucoup à offrir au gestionnaire côtier, mais pour que les produits des SIG puissent être utiles, l’utilisateur doit comprendre comment ils fonctionnent et comment maximiser les avantages qu’ils offrent et minimiser leurs inconvénients, pour une étude donnée.

 

 

BackForward