Principes de la GIZC

 

 

Conclusion

Vue d’ensemble

Dans ce module nous avons présenté les principes de la GIZC, i.e, les raisons pour lesquelles elle figure parmi les priorités mondiales, en quoi elle consite et comment elle pourrait être mise en pratique. Le schéma ci – dessus montre les volets qui sont pris en compte et comment ils se traduisent. Les aspects pratiques sont représentés dans les cases grises (initiation, planification, mise en oeuvre, contrôle et évaluation). La pratique est itérative et cyclique, d’où les deux flèches. Au dessus, figurent les questions que l’on rencontre après la pratique. En dessous, sont énumérées les méthodes, outils et techniques qui soutiennent le processus. Leur position relative aux cases ombrées, montre quand est - ce qu’ils peuvent être utiles.


Le processus

Le schéma suivant indique comment et quand l’objet de ce module sera appliqué. Un groupe d’individus, de politiciens ou de gestionnaires prennent conscience de la nécessité et des avantages d’une approche intégrée de la zone côtière. Ils peuvent initier le processus en faisant une "proposition" qui va aider à sensibiliser les décideurs et les usagers. Durant la phase de planification, Les causes du problème en question seront décrites dans un "profil côtier". Sur cette base, une politique doit être développé pour faire face au problème. Au centre de cette politique il y a les arrangements institutionnels, légaux et financiers qui vont soutenir la nécessaire intégration de la gestion qui sera mise en place dans le futur. Les politiques proposées doivent être évaluées pour leurs effets, pour une adoption rapide elles doivent démontrer les avantages de la gestion intégrée par rapport à la gestion sectorielle. Une fois que la décision est prise, le programme sera exécuté, continuellement contrôlé et évalué. Lorsque l’on aura plus de connaissances sur le système côtier, de nouveaux projets, politiques, stratégies, plans, programmes, etc. pourraient être initiés en impliquant l’existant.

Le support

Le processus doit être soutenu par un ensemble de méthodes, outils et techniques, qui pourraient être utilisé durant une, plusieurs ou toutes les étapes décrites ci-dessus. A noter que ce qui est reporté sur le schéma est à titre indicatif seulement. Le schéma n’est pas exhaustif et l’utilité de certaines méthodes, outils ou techniques pourrait différer d’un projet à l’autre.

L’analyses de politique est la technique qui structure le développement de stratégie et l’évaluation durant la première phase. Les instruments politiques soutiennent la mise en œuvre de la GIZC sur la base de conseils économiques et de régulations.

La gestion des bases de données et les techniques SIG sont très importantes durant presque tout le processus. Les techniques d’évaluation environnementales doivent être utilisées pour évaluer les effets du programme GIZC (planification) ou pour évaluer les effets de projets menés dans le cadre du programme (éxécution). Les techniques de télédétection sont très utiles pour la surveillance des processus spatiaux et soutiennent l’évaluation des projets GIZC.
 

BackForward