Principes de la GIZC

 

 

L’intégration

"Qu’est ce qui doit être intégré?" c’est la question centrale à laquelle répond cette section. La réponse courte à cette question est : tous les usage, les plans d’usage de la zone côtère; ceci fait allsuion aux individus, aux gouvernements locaux et aux ONG et même aux gouvernements nationaux et internationaux.  

Le types d’intégration

Habituellement, une distinction est faite entre plusieurs types d’intégration de gestion:

  • L’intégration intergouvernementale: Ex, le niveaux de gouvernement local, provincial et national.Ceci est appelé aussi "l’intégration verticale ". Cette intégration a pour objectif d’harmoniser les politiques au niveau national avec la mise en œuvre finale au niveau local.
  • L’intégration intersectorielle:Ex, le ministre des travaux publics, le ministre de l’aménagement du territoire et le ministre du tourisme. Ceci est appelé aussi "l’intégration horizontale". Un type spécifique est appelé intégration dans l’espace, puisque les côtés eau et sol sont gérés par des secteurs différents (ex: tourisme et pêche), mais les activités de l’un influencent celles de l’autre.
  • Intégration des organisations gouvernementales et non- gouvernementales. Ex: les autorités locales, les organisations locales de défense de la nature, les petites industries
  • L’intégration de la science et de la gestion : les sciences sociales, naturelles et les technologies ont pour tâche d’informer le gestionnaire côtier et de l’océan, Cependant, leur communication est souvent non optimale.
  • L’intégration internationale: ca peut arriver qu’une zone à problème est coupée en deux par des frontières internationales. Puisque l’utilisation des ressources naturelles ne reconnaît pas ce genre de frontières, la coordination internationale est un préalable. Bien que le problème doive avoir un caractère régional, ce sont les gouvernements nationaux qui joueront les premiers rôles dans ces cas.

 


Often, horizontal (across sectors) and vertical integration (across levels) are regarded as dominant tasks of ICZM.

BackForward