Principes de la GIZC

 

 

Le processus de la GIZC : surveiller et évaluer

 

Surveiller

Le programme de surveillance commence dès que le programme de la GIZC est opérationnel. Les procédures de surveillance collectent constamment de l’information qui sera évaluée et reportée dans les autres étapes et devrait conduire à changements de politique. Le type de contrôle dépend des objectifs du programme GIZC qui doivent être clairs.

Un bon système de surveillance de la côte couvre toute la zone d’intérêt et durant une longue période de temps. Le budget est souvet limité, et on retient qu’il vaut mieux disposer de données de moindre fiabilité (couvrant tout le système côtier) que de peu de données de haute qualité (couvrant de petits secteurs).

La surveillance dans la baie de Kastela

Dans le cadre du programme national, un registre des polluants a été élaboré avec CAMP Kastela Bay. C’était la première fois dans l’histoire de la région qu’un tel registre est établi. Des données sur tous les polluants aquatiques importants et les producteurs de déchets solides ont été collectées. 37 pollueurs, qui relèvent des implantations industrielles, des hôpitaux, et d’autres institutions publiques de santé, aisni que des grandes entreprises de service, rejettent des eaux usées directement ou indirectement dans la zone d’étude.

Les de données relatives au système de surveillance sont de type :

  • social; Ex, taux de natalité, santé, qualité de la vie
  • économique; Ex, revenu, nombre d’entreprises industrielles, le volume de transport entre deux régions
  • écologique; Ex, nombre d’espèces floristiques, état d’une population, capacités de reproduction.
  • physique: Ex, position du trait de côte, profondeur du canal, dimensions des dunes.

Les données peuvent avoir été déjà collectées par diverses institutions. Dans ce cas, la priorité est de rassembler ces données dans un cadre où elles peuvent être évaluées. Si elles n’ont pas encore été collectées des programmes de collecte doivent être conçus et mis en œuvre. Ceci devrait être facilité par le personnel des institutions techniques et scientifiques, qui doivent recevoir une formation appropriée. A ce propos, les techniques de télédétection, des SIG, jouent un rôle important parce qu’elles permettent d’acquérir et de traiter des données pertinentes à moindres coûts.

Le registre des déchets solides industriels comprend 51 entreprises de la grande région de Split. Ce type de registre est la base des activités de surveillance. Dans le but d’élaborer un programme de surveillance, une étude détaillée des caractéristiques naturelles de la mer et de la zone côtière est établie. Le résultat de ces études sectorielles a été un programme de surveillance ciblé de la baie, orienté notamment vers la surveillance de l’air, de l’eau à la surface de 3 rivières, du sol, de la qualité de l’eau de mer, des eaux usées urbaines et industrielles et de la surveilance des déchets solides industriels.

En ce qui concerne le projet écologique intégré, la surveillance des activités est faite par le responsable de l’agence ECO-Kastela Bay. Le seul problème rencontré dans la mise en œuvre du sytème d’évacuation des eaux usées de Kastela/Trogir est le retard enregistré dans la préparation de la documentation du projet dû à des problèmes locaux de localisation de l’usine de traitement. A présent, des solutions alternatives sont à l’étude.Les autres projets sont en train d’être mis en place suivant le plan établi.  

L’évaluation

Ensuite, les données collectées sont utilisées pour analyser et comprendre jusqu’à quel point l’action résulant du programme GIZC peut-elle aborder ou résoudre les problèmes identifiés. Si, l’évaluation conduit à l’adoption du déroulement du programme GIZC, il faut s’assurer que ces politiques nouvelles ou adaptées aient été évaluées à l’avance (EIA).

Des niveaux de buts à atteindre peuvent être identifiés (cicin98):

  • 1er ordre: l’officialisation des arrangements institutionnels et des structures (Ex: établir une agence)
  • 2e ordre: la réduction des comportements défavorables et la mise en œuvre d’actions de développement (Ex: réduire le nombre de constructions sur les plages)
  • 3e ordre: amélioration des indicateurs sociaux et environnementaux (Ex: amélioration du revenu de la population)
  • 4e ordre: utilisation durable des ressources et amélioration de la qualité de la vie (Ex: utilisation durable des ressources naturelles)

Le niveau le plus élevé de ces buts (4e), peut – par définition- ne pas être atteint à court terme (années) et on devrait se rendre compte au cours des premières évaluations.

On peut distinguer deux types d’évaluation. Soit le fonctionnement est continuellement surveillé par l’agence GIZC pour aider à améliorer la gestion et les politiques; soit De temps à autre – chaque deux ans- une grande évaluation est faite pour montrer le fonctionnement du programme au public. Ceci aide à maintenir et gagner du soutien au programme.

 

 

BackForward