Les avantages des investissements pro-actifs (ou dynamiques)

La ligne supérieure (GP), représente la production brute d’une zone, d’une région ou d’un pays, elle augmente avec l’augmentation de la population, avec celle des progrès techniques ou du développement économique. Cependant, les dégâts (D) augmentent aussi à cause de l’accélaration dans la montée du niveau de la mer, de la pollution, de l’encombrement, de la surexploitation des ressources, etc. Si aucune mesure de gestion des zones côtières n’est prise, l’augmentation des dégâts sera plus élevée que celle du production brute, résultant en une production nette réduite (NP), qui conduirait éventuellement même à un effondrement. La réduction des dégâts (delta D) peut être atteinte par l’investissement approporié (dynamique) dans la gestion des zones côtières (I). Comme ces mesures nécessitent beaucoup de temps pour avoir un effet, la réduction des dégats (résultats) apparaîtra à plus ou moins long terme. Ce décalage est indiqué par deltaT. Durant ce temps, aucun bénéfice de l’investissement ne sera réalisé. La réduction des dégâts permettra plus tard à la production nette de continuer d’augmenter (NP/CZM), c’est ce qui pourrait être considéré comme développement durable (source IPCC93)