Le processus de la GIZC

Durant les dernières décades, des expériences de gestion intégrée des zones côtières ont été menées dans plusieurs pays à travers le monde, les leçons de planification tirées de ces expériences sont de plus en plus disponibles. GIC-C développe actuellement une méthodlogie pour évaluer les programmes GIZC (CZM-C Publication nr. 2001/2); cet effort sera dirigé aussi vers l’utilisation dynamique de la méthodologie de développement. Une observation générale est que le succès est encore rare. Ce n’est pas une surprise dans la mesure ou la GIZC est plutôt un nouveau sujet dans la définition de politique. Du point de vue de son échelle et de sa complexité physique, socio-économique et institutionnel, il est généralement reconnu que la GIZC est un processus interactif long impliquant un nombre d’étapes cycliques allant de l’identification du problème à la mise en œuvre et l’évaluation des mesures prises. En général, il faut plusieurs cycles dans le processus de la GIZC pour mûrir et atteindre l’objectif de la qualité durable de l’environnement et l’amélioration de la qualité de la vie. Avec des cycles de durée de l’ordre de 10 à 15 ans, il est clair que la plupart des pays sont encore à une phase précoce du processus de la GIZC (Winsemius WCC 1993).