Le mot assiste insiste sur le fait que l’analyse de politique ne remplace pas le jugement des décideurs (comme le résultat d’une radiographie au rayon X ou un test de sang ne remplacent le jugement d’un médecin). Cela aide à la qualité de ce jugement en clarifiant le problème, soulignant les alternatives, et en comparant les conséquences. Les décideurs peuvent utiliser l’information présentée de la façon qu’ils veulent. Ils déterminent quel est l’aspect le plus important et celui qui l’est moins.